astuces infidèles

Posté le 23 mars 2017

Etude : les astuces des infidèles pour cacher leur relation extra-conjugale

Saison des amours par excellence, le printemps amorce un cycle de renouveau propice aux déclics et aux envies nouvelles. Une période placée sous le signe de la séduction, des rencontres et… de l’infidélité. Mais attention, discrétion et anonymat sont les maître-mots d’une relation adultère. En exclusivité, le site de rencontres extra-conjugales Gleeden qui compte près de 3,4 millions de membres dévoile les alibis et astuces les plus utilisés par les infidèles. Plus de 18 000 membres ont été interrogés et ont révélé leurs meilleures parades pour s’accorder un moment dans les bras de leur amant(e) sans éveiller les soupçons !

Plus que de simples alibis pour rencontrer leurs amant(e)s, les infidèles adoptent un véritable mode de vie adultérin afin de cacher au mieux leurs petits écarts. Et hommes et femmes ont chacun une manière bien distincte de gérer leurs relations extra-conjugales.

 

Prudence, le maître-mot de l’infidélité masculine

Les hommes infidèles sont particulièrement précautionneux et ne lésinent pas sur les efforts pour préserver le secret de leur infidélité. Une grande majorité d’entre eux utilisent une autre adresse mail pour contacter leur amant(e) (61%), gardent toujours leur téléphone portable avec eux (57%) et attribuent un faux nom à leur amant(e) dans leur répertoire téléphonique (48%).

Mais certaines de leurs habitudes sont plus surprenantes. 16% des hommes interrogés déclarent notamment avoir un autre compte bancaire destiné uniquement à leur relation extra-conjugale tandis que 13% admettent avoir un autre appartement pour recevoir leurs conquêtes. Eh oui, la discrétion à un coût.

 

Confiance, l’état d’esprit des femmes infidèles

Les femmes semblent en revanche nettement moins nerveuses à l’idée de se faire démasquer. Bien qu’elles soient une majorité de 57% à utiliser une autre adresse mail pour contacter leur amant(e), elles sont beaucoup moins nombreuses que les hommes à garder leur téléphone portable toujours sur elles (43%). Autre différence notable : alors que les membres masculins de Gleeden ne sont que 7% à mettre un ami dans la confidence pour couvrir leur infidélité, les femmes elles, sont 32% à se confier à l’une de leurs amies et misent sur la solidarité féminine pour garder leur relation extra-conjugale secrète.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les femmes sont donc moins discrètes et semblent aborder l’infidélité avec plus de légèreté que les hommes. Une attitude qui ne les empêche pas pour autant de faire preuve de prévoyance : 14% d’entre elles déclarent notamment avoir toujours des affaires de rechange à disposition (au bureau, dans leur voiture etc…) et près d’un quart d’entre elles (23%) ne se déplacent jamais sans leur “kit d’infidélité” (parfum, maquillage, dentifrice, brosse à cheveux, préservatifs etc…) !

 

Réunion tardive et soirée entre copines : les alibis préférés des infidèles

Du côté des alibis, les plus classiques semblent avoir fait leurs preuves. Ainsi, l’obligation professionnelle arrive en tête des excuses les plus utilisées par les hommes infidèles, plébiscité par plus de la moitié des hommes interrogés (51%). Et pour cause ! Difficile d’accabler un conjoint qui dit crouler sous le travail sans passer pour une épouse tyrannique…

De leur côté, les femmes privilégient des excuses très féminines pour éloigner leur moitié de tout soupçon. Ainsi, la soirée entre amies (66%) et la sortie shopping en solo (58%) sont les alibis le plus souvent utilisés par la gent féminine.