fumer

Posté le 29 mai 2020

Fumer ou séduire, il faut choisir !

D’après cette étude, les fumeurs auraient moins de succès sur les sites de rencontres que les non-fumeurs…

A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac qui aura lieu ce dimanche 31 mai,  Gleeden a décidé de s’intéresser au pouvoir d’attraction de la cigarette auprès de sa communauté. Est-on plus désirable lorsqu’on fume ? L’atout charme d’Audrey Hepburn fait-il toujours son effet ? D’après les résultats de cette enquête, la réponse est claire et risque bien de décevoir tous les accros à la nicotine !

 

Les fumeurs moins sollicités en ligne que les non-fumeurs

Tout d’abord, Gleeden a initié cette enquête en analysant l’attractivité des profils de ses membres se déclarant fumeurs par rapport aux profils des personnes indiquant être non-fumeurs. Après avoir étudié plus de 30 000 profils ayant un taux de complétion de 100% (c’est-à-dire que le profil a été complété dans son intégralité), il en ressort clairement que les profils des personnes qui indiquent fumer sont moins attractifs que ceux des non-fumeurs.

 

Femme mariée recherche amant non-fumeur

Autre élément de l’enquête : 65% des recherches de membres réalisées sur la plateforme intégraient le critère « non-fumeur ». En effet, Gleeden s’est ensuite intéressé aux recherches effectuées sur son outil de recherche avancée permettant à ses membres d’y établir une liste de critères bien déterminés afin de trouver l’amant(e) de leur rêve.

Et la gente féminine semble être d’autant plus attachée à ce « petit détail » puisqu’elles étaient 73% à avoir indiqué « non-fumeur » dans le système de recherche. A titre de comparaison, elles n’étaient que 52% à rechercher un amant « sportif » et 46% à espérer trouver un amoureux aux yeux bleus.

Ainsi, ils reçoivent en moyenne 30% de messages et 15% de demandes de tchat en moins par rapport aux membres non-fumeurs.

 

68% des répondants refuseraient d’avoir un(e) amant(e) qui fume

Pour aller plus loin dans cette enquête, Gleeden a également interrogé directement ses membres* afin de savoir s’ils accepteraient de prendre pour amant(e) une personne qui fume régulièrement. Ainsi, c’est NON pour 68% des répondants.

Les principales raisons évoquées ? 82% expliquent simplement ne pas supporter l’odeur du tabac et 65% estiment que cela pourrait être un danger vis-à-vis de leur conjoint(e). En même temps, c’est vrai que ce n’est pas forcément évident de justifier l’odeur de tabac froid alors qu’on était supposé se rendre à la salle de sport…

61% des répondants avouent également qu’ils trouvent les non-fumeurs moins séduisants et 42% affirment que fumer va à l’encontre de leurs valeurs et mode de vie. Enfin, 36% admettent de façon très pragmatique qu’ils n’aiment pas que leur rendez-vous soit interrompu par une pause cigarette.  

* Etude réalisée en ligne du 11 au 17 mai 2020 auprès de 12 749 membres situés en France, Belgique et Suisse.