canicule

Posté le 6 août 2020

Canicule : attention aux conflits dans le couple !

71% des personnes mariées se disputent davantage pendant la canicule. Près de 4 personnes mariées sur 10 font même chambre à part !

Les périodes de fortes chaleurs rythment particulièrement la saison estivale cette année ! On le sait, les changements de températures ont un impact sur la vie quotidienne : il convient de s’hydrater convenablement et de préférer les endroits climatisés. Mais quelle influence la canicule a-t-elle dans les foyers, au sein même du couple ? C’est ce que Gleeden a demandé à plus de 9000 de ses inscrits*.

 

Canicule et libido en berne

En période de fortes chaleurs, les émotions désagréables sont légion. En effet, l’irritabilité (pour 78% des répondants), la nervosité (67%) et la fatigue (38%) sont ressenties par une large majorité des membres de Gleeden.com quand les températures atteignent des pics. Plus surprenant, 49% d’entre eux déclarent observer une baisse significative de leur libido et ont moins envie de faire l’amour avec leur conjoint(e) !

 

Énervement et fatigue : un climat favorable aux disputes de couple !

Si l’un des conjoints ressent fortement les effets négatifs de la canicule sur ses humeurs, qu’advient-il de l’entente globale du couple ? En effet, près de 7 personnes mariées sur 10 (67%) considèrent que les fortes chaleurs ont un impact négatif sur leur relation avec leur conjoint(e) ! Quel est-il ? En tête de classement, la fréquence des disputes qui augmente pour 71% des répondants. En plus des disputes, les périodes de fortes chaleurs ont un impact considérable sur la sexualité des personnes mariées. En effet, 59% des interrogé(e)s déclarent que la fréquence de leurs rapports sexuels est en forte baisse, ce qui va de pair avec leur libido en berne !

 

Faire chambre à part, un cas extrême ?

Au contraire, ce serait loin d’être un cas isolé : près de 4 personnes mariées sur 10 font chambre à part durant la canicule, car la chaleur les indispose !

Solène Paillet, Directrice de la communication de Gleeden, explique ce phénomène : « A travers cette étude, nous nous sommes aperçu que les tensions au sein du couple sont plus importantes lors des périodes de fortes chaleurs. Nous avons également constaté un pic de connexion inhabituel pour la saison qui coïncide principalement à la période la plus chaude enregistrée depuis le début de l’été (+182% sur la période du 27 Juillet au 1er Août 2020).

Elle continue : « Il semblerait que nos membres aient un besoin plus fort de “décompresser” en se rendant sur Gleeden pour faire face à une ambiance plus maussade au sein de leur couple lorsque le mercure augmente fortement. »
* Sondage en ligne Gleeden.com mené du 24 au 27 juin 2019 sur 4013 membres féminins et 4009 membres masculins en Europe

** Seules les réponses ayant recueilli plus de 20% des votes apparaissent dans ce communiqué